L’équipe du Professeur MULANGU SABUE à un atelier

équipe du Professeur MULANGU SABUE

L’équipe du Professeur MULANGU SABUE du Département de Biologie Médicale
Atelier de formation sur:
 » L’Apport d’un Système d’Information Géographique (SIG) à la surveillance épidémiologique en RDC: cas du KONZO »

Date: 27-29 novembre 2017
Lieu: Institut National de Recherches Biomédicales (INRB)
Participants:
Equipe KONZO
Equipe PRONANUT
Equipe HGPRK
Equipe Professeur MULANGU SABWE (EBOLA):
– Dr Bakenga Petit Isaac
– Dr Kalonji Marcelo
– Dr Manya Hans
Le Système d’Information Géographique est un outil qui permet de représenter géographiquement une information. Couplé aux informations de surveillance épidémiologique organisées en base de données,il permet:
– De cartographier les foyers des épidémies déclarées
– De montrer l’évolution dans l’espace et dans le temps
– De montrer la population à risque compte tenu des contraintes spatiales
– De produire des cartes compte tenu des données dans le réseau de surveillance épidémiologique
– De faire des analyses thématiques et de restituer les résultats sous forme cartographique plus facile à interpreter que des données sous forme tabulaire,car dit-on « une image vaut mieux que mille mots »

Les principales maladies à surveiller en RDC sont:
1. Le choléra
2. La fièvre typhoïdd
3. La fièvre Ebola
4. La rougeole
5. Le Konzo
en atelier de formation sur :
 » L’Apport d’un Système d’Information Géographique (SIG) à la surveillance épidémiologique en RDC: cas du KONZO »

Date: 27-29 novembre 2017
Lieu: Institut National de Recherches Biomédicales (INRB)
Participants:
Equipe KONZO
Equipe PRONANUT
Equipe HGPRK
Equipe Professeur MULANGU SABWE (EBOLA):
– Dr Bakenga Petit Isaac
– Dr Kalonji Marcelo
– Dr Manya Hans

Le Système d’Information Géographique est un outil qui permet de représenter géographiquement une information. Couplé aux informations de surveillance épidémiologique organisées en base de données,il permet:
– De cartographier les foyers des épidémies déclarées
– De montrer l’évolution dans l’espace et dans le temps
– De montrer la population à risque compte tenu des contraintes spatiales
– De produire des cartes compte tenu des données dans le réseau de surveillance épidémiologique
– De faire des analyses thématiques et de restituer les résultats sous forme cartographique plus facile à interpreter que des données sous forme tabulaire,car dit-on « une image vaut mieux que mille mots »

Les principales maladies à surveiller en RDC sont:
1. Le choléra
2. La fièvre typhoïdd
3. La fièvre Ebola
4. La rougeole
5. Le Konzo

Répondre