le Professeur Mashinda Kulimba Désiré a participé comme membre actif au jury de thèse de Docteur Kitenge wa momat de la Faculté de Médecine de l’Université de Lubumbashi

Dans le cadre de la collaboration inter universitaire, le Vice Doyen Chargé de l’Enseignement, le Professeur Mashinda Kulimba Désiré a  participé comme membre actif au jury de thèse de Docteur Kitenge wa  momat de la Faculté de Médecine de l’Université de Lubumbashi.
le Professeur Mashinda Kulimba Désiré a  participé comme membre actif au jury de thèse de Docteur Kitenge wa  momat de la Faculté de Médecine de l’Université de Lubumbashi.

ACCOUCHEMENTS SUR UTERUS CICATRICIEL DANS TROIS REGIONS DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (SUD, OUEST ET CENTRE)

ETUDE DES DETERMINANTS DE L’ISSUE FOETO – MATERNELLE ET DE L’EPREUVE UTERINE

THESE D’AGREGATION DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN MEDECINE

RÉSUMÉ

INTRODUCTION

L’accouchement sur utérus cicatriciel constitue un réel problème dans la pratique obstétricale et son incidence est en nette augmentation au cours de ces dernières décennies. Le manque d’une attitude unanime des obstétriciens face à un accouchement sur utérus cicatriciels a conduit, dans certains cas, à des opportunités manquées de césarienne et dans d’autres, à des excès de césarienne dont les effets délétères sur la santé du couple mère – enfant dans notre milieu sont encore importants. La présente recherche vise à contribuer à la réduction de la morbi-mortalité maternelle et périnatale par une gestion rationnelle des accouchements sur utérus cicatriciels en milieu hospitalier dans un environnement à ressources limitées.

METHODOLOGIE

Nous avons mené une étude prospective,  multi – centrique, transversale  et analytique des patientes porteuses d’un utérus cicatriciel du 1er Janvier au 31 décembre 2013 dans trois Régions de la RDC (Kinshasa, Lubumbashi et Mbuji – Mayi), un modèle de régression logistique a été construit pour identifier les facteurs associés à l’épreuve de l’échec utérine et de celui-ci un score a été construit pour prédire l’issue de l’épreuve utérine dont la capacité a été évaluée sous la courbe de ROC. Tous les tests ont été réalisés au seuil de signification p ≤ 0,05.

RESULTAT

Deux types de déterminants de l’issue fœto-maternelle et de l’épreuve utérine ont été identifiés : socio – démographique (âge maternel) et obstétrical avec trois facteurs (hauteur utérine, présentation foetale et rupture prématurée des membranes). Un score dit SCORE DE PAUM/AUC a été défini pour prédire l’issue de l’épreuve utérine dont l’échec se traduit par un score ≥ 7 (avec des variations allant de 4 à 16).

CONCLUSION

Pour les avantages certains qu’il présente, nous recommandons vivement ce score à toutes les maternités de la RDC en particulier et à celles des pays en voie de développement en général.

3 Responses

  1. dr adolphe diemo

    je suis content pour ce recherche sont des etudes encourante felicitation a notre collegue

  2. Félix MOMAT

    Sincère merci au Professuer Desiré Mashinda pour son encadrement et son accompagnement tout au long de ce périple. Gratitude profonde au Professeur Pierre Akilimili pour tant d’apports dans ce travail. Ses Aînés scientifiques, sans lesquels, ma thèse n’aurait jamais aboutit. Par eux, je remercie très sincèrement toute la Faculté de Médecine de l’UNIKIN, le Doyen ainsi que son équipe décanale. Prof Dr Félix MOMAT

Répondre