Hugues Abriel et le bureau decanal

Séjour fructueux du Professeur Hugues Abriel

Hugues Abriel et le bureau decanal

Profitant de son congé sabbatique à Kinshasa (RDCongo), le professeur Hugues Abriel de l’Université de Bern (en Suisse) a animé plusieurs cours théoriques & pratiques, séminaires et conférences scientifiques à la Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa entre les 15 décembre 2014 et 12 Janvier 2015.

Le professeur Hugues est directeur du Département de la Recherche clinique et professeur de physiopathologie à l’Université de Bern. Il est spécialiste en Canaux ioniques et Canalopathies.

Ces interventions ont été adressées à la fois aux étudiants undergraduate (2e et 3e graduat Biomédical, physiologie des transports membranaires : canaux ioniques et transporteurs, excitabilité cardiaque : genèse des ondes ECG) et aux apprenants en postgraduate des plusieurs départements (Science de Base dont la Biologie moléculaire, l’Anatomie, la Physiologie, la Biochimie &la Pharmacologie clinique), Pédiatre, Médecine Interne (Cardiologie), Anesthésie & réanimation, et Médecine Physique & réadaptation). Les sujets diversifiés se sont articulés autour des canaux ioniques à savoir la pharmacologie des canaux ioniques, mort subite chez le jeune, canalopathies (généralités), canalopathies cardiaques et mort subite/aspects cliniques/génétiques et physiopathologie, canalopathies/syndromes héréditaires QT long congénital et syndrome de Brugada et canalopathies : méthode de recherche.

A la fin de chaque cours théorique ou pratique, le conférencier répondait avec brio aux différentes questions posées par les participants venus en masse assister.Les discussions ont abouti à l’élaboration de trois projets d’étude sur l’ECG dans 3 départements (Pédiatrie, Médecine Interne et Sciences de Base). Toute la communauté universitaire est satisfaite des prestations du professeur Hugues.Ce dernier n’a pas hésité d’offrir à la Faculté un appareil d’ECG portable pour la recherche clinique.

Ces cours et séminaires ont été clôturés par une grande conférence publique à l’Ecole Régionale post-universitaire d’Aménagement et de gestion Intégrés des Forêts et territoires Tropicaux (ERAIFT) dans laquelle le spécialiste en canaux ioniques répondait aux questions du public et débattait sur les grands enjeux et questionnement scientifiques sur la médecine académique et recherche biomédicale. Il a insisté sur l’enseignement des bases scientifiques de la médecine, l’encouragement des carrières académiques et le financement des nouvelles structures pour la Recherche. A ce sujet, la Bio-informatique est une science de l’avenir.

La faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa exprime toute sa gratitude au professeur Hugues pour avoir accepté de partager son expérience à la communauté universitaire (étudiant, assistant, chercheur et professeur) et le don. Elle remercie également tous ceux qui de loin ou de près ont rendu possible, le séjour de cet éminent professeur à Kinshasa. Il s’agit en particulier, de  l’Institut de Médecine tropicale et de Santé publique Suisse (Swiss Tropical & Public Health Institute, TPH).

Pareilles collaborations qui entrent dans le cadre du système LMD et l’assurance qualité prônée par la reforme de Bologne à laquelle notre pas a souscrit, sont à encourager et pérenniser.

Répondre