Thèse soutenue en vue de l’obtention du grade d’Agrégé de l’Enseignement Supérieur en Médecine

TENDANCE EVOLUTIVE DU FARDEAU DES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRE DANS UNE COMMUNAUTE URBAINE CONGOLAISE

PASCAL BAYAULI MWASA
Docteur en Médecine

2016

Promoteur:

Professeur Docteur Jean-René M’Buyamba-Kabangu
Unité d’Hypertension, Service de Cardiologie,
Département de Médecine Interne,
Cliniques Universitaires de Kinshasa, Université de Kinshasa
B.P. 123 Kinshasa XI / République Démocratique du Congo

Co-promoteurs:

Professeur Docteur Symphorien Ditu Mpandamadi
Unité d’Endocrinologie, de Diabétologie et de Médecine Nucléaire Département de Médecine Interne,
Cliniques Universitaires de Kinshasa, Université de Kinshasa
B.P. 123 Kinshasa XI / République Démocratique du Congo
Professeur Docteur François Lepira Bompeka
Unité de Néphrologie et d’Hypertension,
Département de Médecine Interne,
Cliniques Universitaires de Kinshasa, Université de Kinshasa
B.P. 123 Kinshasa XI / République Démocratique du Congo


TABLE DES MATIERES

TABLE DES MATIERES ——————————————————————————– I
EPIGRAPHE ——————————————————————————————— IV
DEDICACE ———————————————————————————————— V
REMERCIEMENTS ———————————————————————————— VI
ABREVIATIONS —————————————————————————————- IX
LISTE DES ARTICLES SOUS-TENDANT LA THESE ————————————— XI
RESUME ————————————————————————————————- XII
SUMMARY ——————————————————————————————— XIV
LISTE DES FIGURES ——————————————————————————- XVI
LISTE DES TABLEAUX ————————————————————————— XVII
CHAPITRE I. INTRODUCTION GENERALE —————————————————- 1
1.1. Contexte, problématique et justification du travail —————————————- 1
1.1.1. Contexte —————————————————————————————- 1
1.1.2. Problématique ——————————————————————————— 3
1.1.3. Justification ————————————————————————————- 4
1.2. Question de recherche ————————————————————————— 5
1.3. But —————————————————————————————————– 5
1.4. Objectif général ———————————————————————————— 5
1.5. Objectifs spécifiques —————————————————————————— 5
1.6. Modèle conceptuel et hypothèses de travail ———————————————– 6
1.7. Organisation de la thèse ————————————————————————- 8
CHAPITRE II. REVUE DE LA LITTERATURE ————————————————– 9
2.1. Histoire naturelle des maladies cardiovasculaires (Diagramme de Dzau) ——— 9
2.2. Pré-hypertension et hypertension artérielle ———————————————– 10
2.2.1. Pré-hypertension ————————————————————————— 10
2.2.2. Hypertension artérielle ——————————————————————– 11
2. 3. Diabète sucré ———————————————————————————— 19
2. 4. Surpoids/obésité ——————————————————————————– 21

2.5. Habitudes du mode de vie——————————————————————— 23
CHAPITRE III. MATERIEL ET METHODES ————————————————— 25
3.1. Nature de l’étude : ——————————————————————————- 25
3.2. Cadre des travaux : La Ville de Kinshasa ————————————————- 27
3.3. Personnes examinées ————————————————————————– 30
3.3.1. Population générale ———————————————————————– 30
3.3. 2. Patients ————————————————————————————— 31
3.4. Méthodes —————————————————————————————— 32
3.4.1. Procédures et paramètres étudiés —————————————————– 32
3.4.2. Définitions opérationnelles ————————————————————— 35
3.4.3. Analyses des données ——————————————————————– 37
3.5. Considérations éthiques ———————————————————————– 38
CHAPITRE IV : RESULTATS ———————————————————————- 39
4.1. Fardeau des facteurs de risque cardiovasculaire chez les habitants du Quartier Adoula (Kinshasa), en 2007-8: Résultats de l’étude VITARAA ——————– 39
4.1.1. Caractéristiques générales des participants —————————————- 39
4.1.2. Constellation et prévalence des facteurs de risque cardiovasculaire ——- 43
4.2. Evolution de la prévalence du surpoids/obésité et de l’hypertension artérielle entre 1983-4 et 2007-8 chez les habitants du quartier Adoula. ——————– 67
4.2.1. Population du Quartier Adoula en 1983-4 et 2007-8 —————————— 67
3.2.2. Caractéristiques cliniques des participants en 1983-4 et 2007-8 ————– 69
4.2.3. Prévalence du surpoids/obésité et de l’hypertension artérielle en 1983-4 et 2007-8 ———————————————————————- 69
4.2.4. Impact du surpoids/obésité sur l’évolution de la prévalence de l’hypertension artérielle ————————————————————- 76
4.3. Retentissement cardiovasculaire de la maladie rénale chronique chez les diabétiques congolais ————————————————————— 77
4.3.1 Classification de la maladie rénale chronique selon K/DOQI ——————– 77
3.3.2. Caractéristiques cliniques des patients selon la fonction rénale ————— 78
4.3.3. Caractéristiques biologiques selon la fonction rénale —————————- 79

4.3.4. Caractéristiques échographiques selon la fonction rénale ———————- 79
4.3.5. Caractéristiques échographiques selon la sévérité de l’insuffisance rénale 80
CHAPITRE V. DISCUSSION GENERALE—————————————————— 82
5.1. Adulte congolais: une personne à haut risque cardiovasculaire en milieu urbain ——————————————————————————- 84
5.1.1. Constellation des facteurs de risque cardiovasculaire ————————— 84
5.1.2. Prévalence des facteurs de risque cardiovasculaire —————————— 86
5.2. Evolution de la prévalence du surpoids/obésité et de l’hypertension artérielle de 1983-4 à 2007-8 ————————————————————- 95
5.3. Limites des études —————————————————————————— 99
CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES ———————————————————- 101
REFERENCES —————————————————————————————- 104


RESUME

Contexte : L’urbanisation, la globalisation et l’allongement de l’espérance de vie exposent les populations des pays à revenu faible ou intermédiaire à des habitudes de vie responsables de l’émergence des maladies non transmissibles dont les maladies cardiovasculaires.
Objectif : Evaluer le fardeau des facteurs de risque cardiovasculaire dans une communauté urbaine congolaise et analyser leur tendance évolutive au cours du temps.

Méthodes : Le fardeau des facteurs de risque cardiovasculaire a été évalué en 2007-8 par une étude transversale analytique sur 1292 sujets âgés d’au moins 20 ans (731 femmes) provenant d’un échantillon aléatoire de la population d’une communauté urbaine congolaise. Pour apprécier leur tendance évolutive, la prévalence du surpoids/obésité et de l’hypertension artérielle ont été confrontées aux résultats d’un échantillon archivé de 424 habitants (234 femmes) de la même communauté examinés en 1983-4 dans le cadre d’une enquête antérieure. De plus, le profil des atteintes cardiovasculaires infra-cliniques a été évalué sur une série consécutive de 60 patients diabétiques (37 femmes) âgés d’au moins 20 ans, avec et sans maladie rénale chronique. Selon le cas, l’administration d’un questionnaire ad hoc, des mensurations physiques, biologiques et/ou échographiques ont été réalisées. La structure d’âge de la population étant différente sur les deux périodes d’étude, une standardisation directe des données et prévalence du surpoids/obésité et hypertension pour le sexe et l’âge a été effectuée. Le risque de l’hypertension a été modélisé dans une régression logistique multiple incluant les participants des deux périodes, la variable période étant codée 0 pour 1983-4, 1 pour 2007-8. Le seuil de signification a été fixé à 5%.

Résultats : En 2007-8, 96% des enquêtés présentaient au moins un facteur de risque cardiovasculaire, avec constellation d’au moins trois facteurs chez 59,1%; cette constellation atteignant 68,7% parmi les hypertendus. La prévalence se chiffrait à 4,2%, 4,6% et 36,3%, respectivement, pour le diabète sucré, la protéinurie et la faible consommation des légumes sans différence entre sexes. L’obésité abdominale (42,8%), l’hypercholestérolémie (30,9%), le syndrome métabolique (15,4%) et l’inactivité physique (83,8%) étaient plus rencontrés chez la femme contrairement à la pré-hypertension (30,3%), la consommation plus fréquente d’alcool (52,1%) et de tabac (5,5%) et plus faible des fruits (55,9%) qui prédominaient chez les hommes. La prévalence de l’hypertension était associée à l’avance en âge, au surpoids /obésité et, paradoxalement, à une forte consommation des légumes. Par rapport à 1983-4, la prévalence brute du surpoids/obésité (26,7 vs 42,3%; P<0,0001) et de l’hypertension (21,5 vs 30,9%; P=0,0002) étaient plus élevés en 2007-8. En 2007-8, pour l’ensemble des sujets, les femmes et les hommes, la prévalence était, respectivement, de 15,6%, 14,2% et 16,8% plus élevée pour le surpoids/obésité et de 9,4%, 16,7% et 0,3% pour l’hypertension. Le surpoids/obésité prédominait chez les femmes aux deux périodes d’étude, l’hypertension chez les hommes en 1983-4 avec tendance inverse en 2007-8. Après standardisation directe pour le sexe et l’âge, la prévalence (1983-4 vs 2007-8) était de 28,4[IC 95%: 24,1-32,7]% vs 41,3[38,8-43,7]% pour le surpoids/obésité et de 24,9[20-28,9]% vs 29,7[27,4-31,9]% pour l’hypertension donnant un rapport de risque 1983-4/2007-8 de 0,69 pour le surpoids/obésité (P<0,0001) et de 0,84 pour l’HTA (P=0.054). Dans l’analyse de régression logistique multiple incluant les participants des deux périodes, le risque de présenter l’HTA était majoré de 35% en 2007-8 par rapport à 1983-4 (OR: 1,35[IC à 95% : 1,01-1,80]; P=0,0416) ; il augmentait en présence de surpoids/obésité (OR: 2,27[1,77-2,91]; P<0,0001), pour le sexe masculin (OR: 1,47[1,14-1,88]; P=0,0029), pour l’âge ≥45 ans (OR: 5,62[4,37-7,23]; P<0,0001) et en fonction de la fréquence cardiaque (pour chaque 10 batt/min de plus: OR: 1,20[1,08-1,32]; P=0,0005). Enfin, en milieu hospitalier, le diabète sucré se compliquait de maladie rénale chronique (55%) avec retentissement sur la géométrie cardiaque principalement sous forme d’hypertrophie du ventricule gauche (26,7%) dont l’hyperuricémie était le déterminant indépendant.
Conclusion : L’adulte congolais en milieu urbain est un sujet à haut risque cardiovasculaire évoluant de manière péjorative avec le temps. La prévention des maladies cardiovasculaires implique des stratégies visant le contrôle du surpoids/obésité et de l’HTA qui en sont les principaux moteurs.
Mots-clés : Tendance évolutive, facteurs de risque cardiovasculaire, Africains.

Télécharger “Thèse-bayauli-24-Mai-2016.-version-ok-finale.pdf” Thèse-bayauli-24-Mai-2016.-version-ok-finale.pdf – Téléchargé 4 fois – 2 MB